Méditation




Méditer pour la Paix intérieure

Asseyez-vous dans une position confortable, la tête et le dos bien droits. Vérifiez que vos épaules sont bien détendues.

Prenez conscience de tout votre corps. Sentez le contact avec le sol ou avec votre chaise.

Faites quelques respirations profondes lorsque vous inspirez, vous vous remplissez de paix, lorsque vous expirez, toutes les tensions de votre corps et de votre esprit se relâchent.

Bien présents dans votre corps, harmonisez-vous avec votre environnement : prenez conscience de tous les sons autour de vous et acceptez-les inconditionnellement. Aucun son ne vous dérange. Vous êtes ouvert à tous. Vous ne voulez rien changer durant ce temps de méditation. Restez ainsi trois minutes.

Portez maintenant votre attention sur votre corps et harmonisez-le. Concentrez votre esprit dans votre corps et dites-vous : mon corps est sacré. II est le temple de l'infini, il est un autel pour l'infini. Faites circuler votre conscience depuis vos orteils jusqu'à votre tête et de votre tête à vos orteils. Dans ce mouvement, prenez conscience de toutes les sensations dans votre corps et acceptez-les inconditionnellement. Restez ainsi trois minutes.

Maintenant prenez conscience de votre souffle et harmonisez-le. Ne le changez pas, ne le contrôlez pas, respirez naturellement. Quand vous inspirez, vous vous dites j'inspire et quand vous expirez, vous vous dîtes : j'expire. Faites ceci pendant trois minutes.

Puis prenez conscience de votre corps émotionnel et harmonisez vos relations à autrui. Si quelqu'un vous a fait du mal, pardonnez-lui. Si c'est difficile, demandez à l'infini de vous aider à pardonner. Demandez à Dieu de bénir cette personne. Si vous avez blessé quelqu'un, demandez pardon à cette personne et demandez à Dieu de la bénir.

Quand vous avez fini, concentrez-vous sur votre esprit : prenez-en conscience et harmonisez-le. Laissez venir toutes les pensées spontanément, ne les censurez pas, ne les jugez pas, ne les qualifiez pas, ne cherchez pas à les supprimer. Laissez-les aller et venir. Imaginez que vous êtes le soleil et vos pensées des nuages. Le soleil ne se bat pas avec les nuages. Les nuages vont et viennent et le soleil n'interfère pas. Cela s'appelle « anntamouna », le silence intérieur. Restez ainsi pendant cinq minutes.

Amenez maintenant votre conscience au-delà des nuages portez votre attention sur le soleil, symbole de votre moi infini. Imaginez votre moi fini comme la lune qui reçoit la lumière du soleil et la restitue au monde. Sentez-vous être à la fois le soleil et la lune. La lumière du soleil est paix. Vous recevez cette paix et en êtes rempli. La paix que vous recevez spontanément irradie ensuite le monde entier. C'est le mouvement de votre respiration en inspirant, vous recevez la paix qui vient de l'infini et en expirant, vous redonnez cette paix au monde. Laissez la paix aller là où elle est nécessaire. Restez ainsi environ dix minutes.

Puis revenez lentement à la présence à votre corps et à ce qui vous entoure. Quand c'est le moment, ouvrez les yeux.

frère John Martin Sahajananda.

Revue 3è millénaire -hiver 2016 n°122

Traduit de l'anglais par Véronique Lejoindre


Page 8 sur 12